Le fitness est toujours gage d’une perte de poids. Il ne suffit pourtant pas pour rester en bonne santé et pour réguler ses apports nutritionnels en amont des régimes. L’adoption de certains régimes minceur s’impose comme nécessaire. Parmi les types de régimes minceur qui s’offrent, celui dit hypocalorique fait ses preuves en termes de remodelage de silhouette. Un régime hypocalorique est souvent tout ce qu’il faut pour réussir à perdre du poids, à perdre ses graisses superflues. 

Le principe du régime hypocalorique

Le régime hypocalorique est, comme son nom l’indique, un régime présentant une alimentation gorgée d’un faible taux de calories. Il est le type de régime les plus prisés des adeptes de la minceur. Le régime hypocalorique fournit peu d’énergie à l’organisme. 

Non seulement il consiste à réduire l’apport en calories mais il limite aussi les aliments riches en matières grasses. Le régime pauvre en calories privilégie les aliments à faible index glycémique. Ce type de régime est fortement recommandé en cas d’une surcharge pondérale, plus particulièrement l’obésité. Il régule les apports calories tout en réservant une certaine satiété et en évitant les carences alimentaires. 

Les différents types de régimes moins caloriques

Tout comme certains régimes minceur, le régime hypocalorique peut se distinguer sous plusieurs types. 

Le régime Weight Watchers 

Connu aussi sous le nom de méthode WW, le régime Weight Watchers est un régime minceur comme tous les autres. Ce type de régime est à faire en groupe, groupe de quelques personnes ayant le même objectif dont perdre du poids rapidement et sainement. Le principe est basé sur le rééquilibrage alimentaire, accompagné de la mise en pratique du fitness. 

Le régime Cohen 

Ce type de régime hypocalorique garantit une perte de poids rapide. Il est aussi appelé « régime hypocalorique équilibré ». Ce qui implique que le régime est pauvre en calories mais les aliments qui le composent font de lui un régime équilibré. Un adepte du régime minceur adoptant le régime Cohen peut voir non seulement ses apports en calorie réduire mais aussi ses apports en protéines augmenter. 

Le jeûne intermittent

Le plus connu du régime hypocalorique, le jeûne intermittent est considéré comme un régime des stars, un régime que l’on croise partout, à la télé, dans les magazines et sur le blog minceur. Ce régime, aussi appelé intermittent fasting, présente des bienfaits pour la santé, pour le corps. Le jeûne intermittent n’est pas un régime alimentaire à proprement parler. Il se présente pourtant comme un mode d’alimentation, une prise alimentaire dans une plage horaire de 8 heures. 

Il semble qu’avec ce type de régime hypocalorique le sujet saute un repas. En réalité, il permet à son organisme de se reposer pendant des heures pour pouvoir bien fonctionner car un fonctionnement merveilleux est indispensable pour perdre du poids. De plus, la prise des collations est autorisée entre les décalages horaires. 

À retenir : 

Il est vrai que le régime hypocalorique fait perdre du poids. Mais pour perdre du poids le plus durablement possible, il n’est pas tout. Il doit s’accompagner d’autres types de régimes alimentaires comme le régime detox, le régime hypoglucidique, le régime végétalien, le régime végétalien, etc.