On peut apercevoir de nombreuses variétés de pommes sur le marché. Reste à savoir comment les choisir pour son dessert. Si la plupart d’entre elles sont en effet idéales pour concocter certains plats ou types de cuisson, d’autres sont meilleures à croquer naturellement. Que ce soit pour les compotes, les tartes ou bien d’autres, il y en a pour tous les goûts. Il existe plusieurs sortes de pommes, chacune ayant ses propres caractéristiques : saveur plus ou moins sucrée, chair juteuse, croquante, fondante, acidulée, etc.

Les différents types de pommes à croquer crues

Les pommes peuvent être dégustées crues. Les variétés les plus choisies sont celles qui sont « à couteau » ou « à croquer ». Elles se dégustent volontiers crues en guise de dessert, c’est-à-dire pour clore un repas en toute douceur. Les pommes à croquer crues peuvent être transformées en salades de fruits, ou dans des salades composées salées.

Ces variantes bénéficient d’une chair croquante ou juteuse qui est souvent parfumée et peu sucrée ou acidulée selon les variétés. Il faut noter que certaines pommes sont « mixtes », donc elles peuvent être cuites. Voici quelques exemples de pommes à croquer crues, que l’on peut choisir selon sa préférence :

  • Pink Lady : c’est une pomme à la fois croquante, sucrée et parfumée ;
  • La Reine des Reinettes : sucrée et fruitée, acidulée ;
  • Gala : juteuse, croquante, sucrée et peu acidulée ;
  • Golden : ferme et juteuse, sucrée et légèrement acidulée.

 

Les pommes à cuire fondantes après cuisson

La chair de ce genre de pommes devient fondante après cuisson. Cette variété est surtout recommandée pour faire des compotes, des sorbets, mais également des tartes tatin. Pour une tarte reussite, les pommes à cuire fondantes après cuisson promettent un résultat exceptionnel. Le sucre de ces fruits peut suffire à combler de plaisir les palais les plus gourmands, donc il faut rester vigilant lors de l’ajout de sucre. Parmi les variétés disponibles sur le marché, on peut citer la Belle de Boskoop, la Jonagold, la Transparente de Croncels et bien d’autres.

Les pommes à cuire qui restent fermes après cuisson

Les dernières variétés de pomme à choisir sont les pommes à cuire qui préservent leur fermeté même après cuisson. Elles peuvent être servies, par exemple, en quartiers, poêlées, en accompagnement d’une viande. Ces pommes sont également parfaites pour les gâteaux, tartes bien réussies et beignets. Elles sont aussi recommandées pour une cuisson au four en raison de leur caractéristique ferme une fois cuites. Pour ces différentes utilisations culinaires, on peut choisir les pommes ci-après :

  • Elstar : légèrement acidulée, sucrée et parfumée avec des arômes de poire ;
  • Ariane : sucrée, juteuse, ferme et croquante ;
  • Braebum : un excellent équilibre sucre / acidité, ferme, croquante et juteuse ;
  • Calville Blanc d’hiver : grosse pomme ancienne à chair fine et tendre, sucrée et arômes de banane ;
  • Honey Crunch : très sucrée, arômes de miel, croquante et juteuse.

À rappeler que ce type de fruit est indispensable pour la bonne tenue des tartes tatin ou les poêlées. Elle ne se démonte pas et reste bien formée.