Le néflier est un fruit rond, de forme ovoïde, à la peau orange et à la pulpe juteuse jaune-orange, au goût sucré et aromatique. Il a une saveur rappelant la pomme ou la poire avec une touche acide. Il est originaire du sud-est de la Chine. En Europe, il était utilisé comme arbre ornemental au 18e siècle, alors qu’il venait du Japon. Ses fruits ont commencé à être consommés dans toute la région méditerranéenne au 19e siècle. Il existe différentes variétés de cet arbre fruitier, les plus connues étant les espèces « Tanaka » et « Algérie ». Comme le reste des fruits et légumes, en plus de sa teneur en éléments nutritifs, il se distingue par les substances qu’il ne contient pas : des graisses saturées, sucres ajoutés ou sel.

Quand acheter les nèfles ?

Le printemps est le moment idéal pour la maturation des nèfles. Pour les choisir, ils doivent répondre aux normes de qualité de base : être entiers, avec une couleur de peau uniforme, en bonne santé, exempte de corps étrangers visibles et d’odeurs étranges, en plus ils ne doivent pas présenter de zones très douces lorsqu’on appuie doucement avec les doigts.

Il est important que lorsque vous achetez des nèfles, qu’elles soient mûres avec une chair ferme et bien colorée, car sinon, elles sont vertes et immatures, et peuvent provoquer une indigestion. Une fois que le fruit s’est développé correctement et a atteint son point de maturité optimal, il sera en mesure de répondre adéquatement aux besoins nutritifs.

Comment se mangent les nèfles ?

La saison de récolte et de consommation des nèfles a lieu pendant les mois d’avril et mai.

Les consommer frais

Pour pouvoir le savourer, ce fruit doit être totalement frais et mûr. C’est un fruit qui ne ramollit pas et devient comestible même après avoir subi un processus de congélation et de stockage.

Les nèfles, une fois récoltées, doivent être entières et saines, le fruit doit être choisi mûr, à pulpe ferme et ne doit pas céder la place à la pression minimale. C’est un fruit qui se consomme mûr pour éviter qu’il ne soit acide, car dans ce cas, il serait indigeste.

La procédure pour peler le fruit est très simple : il suffit de retirer le pédoncule pour détacher la peau, afin de pouvoir mieux apprécier la saveur du fruit et pouvoir bénéficier de ses propriétés nutritionnelles. C’est un fruit très riche en pectine, c’est pourquoi il convient très bien à la confection de confitures et de conserves ou de pâtisseries.

Comment conserver les nèfles ?

Si vous voyez qu’ils sont quelque peu “immatures”, et que vous les achetez quand même, pour qu’ils finissent de mûrir dans votre maison, ou pour que les nèfles atteignent leur maturité à l’avance, il suffit de les envelopper dans du papier d’aluminium et de les conserver au congélateur pendant une heure ; le lendemain, vous pouvez manger le fruit sinon, à défaut, le conserver dans la zone la moins froide du réfrigérateur.

Autres méthodes de consommations des nèfles.

Leur peau, recouverte d’un duvet cotonneux, est rarement consommée. Le fruit contient 3 à 5 graines à l’intérieur et sa pulpe, “rafraîchissante, ferme et sucrée”, s’assombrit rapidement lorsqu’elle est exposée à l’air, donc pour éviter ce brunissement, il faut la consommer juste après l’épluchage. Bien qu’elles puissent également être utilisées pour faire des confitures, des sauces ou en accompagnement de certains types de viandes.

Combien faut-il en manger par portion ?

Selon les nutritionnistes, il faut consommer environ quatre ou cinq unités moyennes par portion, ce qui correspondrait à environ 150-200 grammes en propre. En outre elle peut être consommée comme dessert au déjeuner ou au dîner, ou dans le cadre de collations ou de petits déjeuners. Aussi, comme le reste des fruits, c’est la collation à manger entre les repas.

Conclusion

Les nèfles sont des fruits qui peuvent être mangés à tout âge, même s’il faut faire attention avec les enfants pour ses graines, compte tenu du risque d’étouffement. Bien qu’elle puisse être utilisée pour faire des compotes et des sauces, il est recommandé de les consommer crues et pelées, en dessert ou entre les repas.