Les raviolis sont un plat italien populaire qui est apprécié dans le monde entier. Mais avez-vous déjà essayé les raviolis japonais ? Ce plat unique offre une variété de saveurs et de textures qui ne manqueront pas de ravir vos papilles. Dans cet article, nous allons aborder l’histoire des raviolis japonais et ce qui caractérise ce plat emblématique !

Les origines du Gyoza

Bien qu’il existe de nombreuses théories différentes sur les origines du Gyoza, la plupart des historiens pensent que les Gyoza ont été créés à l’origine par un chef chinois nommé Zhang Zhongjing.

Le gyoza, typique de la cuisine japonaise, est une recette adaptée des raviolis chinois aux goûts du Japon. Le gyoza descend du jiaozi de l’Empire du Milieu, qui se compose d’une garniture à base de légumes et porc enveloppée d’une pâte faite à base de blé.

Les raviolis japonais dans toute sa splendeur

Ce plat est depuis devenu un élément de base de la cuisine japonaise en raison de sa polyvalence, de sa portabilité (vous pouvez le manger sur le pouce), de son prix abordable (il n’est pas cher !) et de ses délicieuses saveurs provenant de toute l’Asie, notamment de la Chine, de la Corée, de la Thaïlande, du Viêt Nam, de l’Inde et de la Chine

Comment appelle-t-on un ravioli japonais ?

Il existe plusieurs termes différents pour désigner les raviolis japonais, notamment :

Gyoza

– Jiaozi

– Pot stickers

Les caractéristiques du Gyoza

Le gyoza correspond à une pâte à base de blé enroulée autour d’une garniture. Les garnitures les plus populaires sont le porc et les légumes, mais il existe aussi des variantes avec des fruits de mer ou du poulet.

Avec une forme en demi-lune et une pâte fine et légère, le ravioli japonais ne cesse de séduire les plus gourmands à travers le monde.

La pâte à gyoza est généralement faite de farine, de sel, d’eau et d’huile. Après avoir été roulée, la pâte est découpée en petits cercles. Ces cercles sont ensuite remplis d’un mélange de porc, de légumes et d’épices avant d’être scellés et cuits dans de l’eau ou de l’huile bouillante. En effet, le ravioli japonais peut être frit ou bouilli. Dans les Gyoza on met plus d’ail que les raviolis chinois.

Quelle farine utiliser pour le ravioli japonais ?

Il existe de nombreux types de farine sur le marché, et chacun donnera une texture différente à votre pâte à gyoza. Les farines les plus populaires pour faire de la pâte à gyoza sont la farine tout usage et la farine de blé. Cependant, vous pouvez également utiliser de la farine à gâteau, de la farine à pain ou même de la farine à haute teneur en gluten si vous souhaitez une pâte plus ferme.

Comment déguster un plat comme le ravioli japonais

Il existe de nombreuses façons différentes de déguster des raviolis japonais. Voici quelques méthodes populaires :

– Faire frire les gyoza à la poêle à feu moyen jusqu’à ce que le fond soit croustillant et brun.

– Faites bouillir les gyoza dans l’eau pendant environ cinq minutes, ou jusqu’à ce qu’ils remontent à la surface.

– Cuire à la vapeur les gyoza dans un cuit-vapeur en bambou et les servir chauds.

– Faites cuire les gyoza à la vapeur jusqu’à ce qu’ils soient cuits, puis faites-les frire pour obtenir des raviolis japonais croustillants